mercredi 24 septembre 2014

AUTOMNE


Note : les WHO fêtent leurs 50 ans de scène. A ce propos, on peut lire ce billet anecdote du blog concernant deux spectacles du groupe en février 1974 et en juillet 2006. Mise à jour récente: WHO'S LAST


De G à D: THE WHO en 1964, et le 3 décembre 1965 dans l'émission britannique "Ready Steady Go !" (A vos marques, prêt, partez!). Les années suivantes, les tenues allaient un peu se relâcher...


Le tout nouveau morceau des Who avec leurs musiciens live Pino Palladino (Basse), Zak Starkey, le fils de Ringo Starr (Batterie) et Mick Talabot de Style Council aux claviers. Petite bagarre avec les liens YouTube qui tombent comme des mouches. Townshend veille au grain. Combat probablement vain contre Video DownloadHelper...

10 commentaires:

  1. Les feuilles mortes se ramassent à la pelle, les souvenirs aussi...
    Quand je vois un CD de chansons 'vintage' je vérifie tout de suite qu'il n'y a pas cet incontournable d'Yves Montand, qui me sort par les yeux (?) ou les trous de nez ?. C'est mon premier critère de sélection !
    Un homme en automne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et en plus, si l'homme de l'automne est né un 18 juin et habite rue Prévert, le phénomène de satiété devient intolérable au fil des ans...

      Supprimer
  2. Une nouvelle chanson des WHO arrive: "Be Lucky"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes! Merci beaucoup!
      AMF.

      Supprimer
    2. PS: Black Sabbath va enregistrer un album.
      AMF.

      Supprimer
    3. Moi qui croyais que les membres initiaux de ce groupe de heavy metal avait fini dans un haut-fourneau ? Il semble bien qu’Ozzy Osbourne soit ressuscité tel le Phénix. Pas de nouvelles des Slade ? Vu qu’on fait dans l’exhumation des momies. Les rois du glam rock semblent avoir disparu des écrans radar depuis 1987.
      Anecdote retrouvée dans Wikipédia : en août 1980, Ozzy Osbourne annula un concert à Reading et les Slade, qui étaient présents à titre de spectateurs en ordre dispersé, les remplacèrent au pied levé. Ils furent le groupe qui rencontra le plus de succès à ce festival. Le lien vidéo ci-dessous ne les montre malheureusement pas dans ces splendides tenues d'apparat . Tu me diras, les chevilles du bassiste ne pouvaient pas tenir longtemps avec des pompes pareilles...
      Mamma Weer All Crazy Now 1972

      Supprimer
  3. Mais si, c' était bien "les Slade"!! Et puis, seyantes, les tenues!!
    Remarque qu' après avoir dancé sur "Keep on Rocking" et "Ear me calling you", il fallait un slow pour se remettre!
    AMF.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sorry! HEAR me calling you!
      AMF.

      Supprimer
    2. ... and if you hear with only one ear, you lose a lot with Quadrophenia.

      Supprimer

Commentaire de :