lundi 5 octobre 2009

Bières Excel


Une des moutures du site "La Mansarde à Pierrot" ayant servi à mes premiers essais de mise en ligne de pages internet, proposait jadis un tableau Excel en mode HTM. Il répertoriait un nombre conséquent de variétés de bières et en détaillait leurs principales caractéristiques. Je n’ai plus en tête le nom de l’internaute qui me l’avait adressé. Je tiens immédiatement à clamer haut et fort que cet oubli est sans rapport aucun avec un supposé abus de consommation de ce breuvage déjà fabriqué à Sumer au IVe millénaire av. J.-C., ce qui ne nous rajeunit pas ma bonne dame et montrerait, même si c'était le cas, que la faute incomberait aux Sumériens tout en tombant normalement sous le coup de la prescription des faits, sinon cela voudrait dire que la Justice a encore le droit de venir vous faire chier dans votre ziggourat après votre mort, ce qui est envisageable avec ces morpions terriblement accrocheurs! En conséquence, toute remarque désobligeante des lecteurs de ce billet allant dans ce sens, formulée intérieurement ou par le biais d'un commentaire, serait considérée par les instances pontificales comme péché par pensée, dans le premier cas, par paroles écrites, dans le second. Dans les deux cas, c’est très vilain et ça peut là, il paraît que c'est vrai, vous poursuivre dans la tombe avec son œil, comme pour Caïn.

Un toilettage vigoureux de mes sauvegardes m’a permis, toujours bon pied bon œil comme vous voyez, de remettre la main dessus au pied levé. Pourquoi alors ne pas le proposer à nouveau aux visiteurs du blog-notes de la Mansarde, me dis-je en moi-même dans ma tête, intérieurement? Cela pourrait éventuellement intéresser quelques amateurs de bonne mousse qui passeraient en passant, au passage. Ils sauraient sans doute, certainement, à n'en pas douter, fort probablement, en faire usage avec discernement et modération, je n’en doute point à la ligne et particulièrement ingambe et redondant aujourd'hui, saut de ligne.

M'étant parfaitement réceptionné, je décide avec aplomb de faire montre une fois de plus de ma belle érudition, en concluant ce billet princeps qui va faire date dans la blogosphère-encore-ce-geste-pour-voir, ou du bruit dans Landerneau, par une courte citation classique mais bigrement hilarante. En ce qui me concerne, elle me fait toujours hilarer copieusement car je suis bon public quand je me raconte des histoires à moi-même que je connais pourtant (les histoires et moi-même, ce qui prouve bien que je connais beaucoup de choses).

Toute la magie de Noël

A la maitresse qui demandait aux élèves de citer un équivalent du double-décalitre, Achille Talon enfant, aurait répondu derechef: "Mon père."

8 commentaires:

  1. Mille excuses aux éventuels visiteurs ayant pu passer durant mon post: il fut particulièrement poussif et laborieux. Normalement tout fonctionne maintenant, en particulier le lien qui coinçait faute d'avoir "uploadé" une page. Je vais aller m'ouvrir une petite bière pour me requinquer.

    RépondreSupprimer
  2. Concernant l'iconographie du billet: quand l'art populaire sait tirer la quintessence de la consommation quotidienne de Monsieur Tout le Monde. Un sapin de Noël alsacien, au fait?

    RépondreSupprimer
  3. Helmut Crohn - Hamburg6 oct. 2009 à 15:19:00

    Outre (à bibine)le double-décalitre, la bière de Noël se vend donc aussi (égoïne) au stère??...

    RépondreSupprimer
  4. En fait (fête, faîte?), ce sapin qui a du charme, ça doit être du boulot! Le tableau Excel aussi.

    RépondreSupprimer
  5. Génial ce tableau des bières très complet. Il faudrait savoir si la notation a été effectuée par un seul testeur qui pourrait être belge au vu des notes supérieures à 16!

    RépondreSupprimer
  6. Macheprot> cette photo récupérée dans les images Google me ferait plutôt pencher pour un "home sweet home" d'un lotissement de l'Amérique profonde.

    Helmut> un stère= 1m3= 1000 litres = 50 double-décalitres. La consommation mensuelle probable du papa de Chichile.

    Alex> difficile à placer Catalpa, sequoiadendron giganteum ou pterocarya, hein?

    anonyme> Je ne connais pas ces bières belges effectivement bien notées. Elles sont peut-être excellentes... Faudrait qu'on songe à les goûter.

    RépondreSupprimer
  7. un lecteur mécontent7 oct. 2009 à 12:43:00

    Alors voilà, dès qu'il s'agit de bibine, les commentaires affluent ! Pourquoi pas du foot, tant qu'on y est ? Je suis trés déçu par l'évolution de ce blog décidément bien mal fréquenté et qui ne fait honneur ni à la France, ni à ses valeurs éternelles !
    Mais peut-être que son auteur n'est pas véritablement français...

    RépondreSupprimer
  8. mon lecteur mécontent de retour> promis, je ferai plus de billets sur le pinard, le foot (OM, PSG, OL ou ASNL ?) et pourquoi pas la pizza. Le grand triptyque se passera alors de la bière. A noter cependant que la pizza pourrait laisser supposer que j'ai des origines italiennes. Peut-être à remplacer par un bon vieux jambon beurre réalisé à base de notre célèbre baguette nationale et des produits de la ferme du père Glandu... Allez les verres!

    RépondreSupprimer

Commentaire de :