lundi 13 décembre 2010

Le cavalier fantôme du Wexford






Comme évoqué dans un billet antérieur, il est possible d’utiliser des fontes spéciales volant au secours des personnes peu douées en dessin, comme moi, pour les inclure dans leurs créations graphiques.

Je m’étais décidé à programmer en Flash des chutes de particules aux tailles, trajectoires et point de départs aléatoires. Un simple flocon créé dans un logiciel de dessin devait servir de support graphique à mes essais. Le code utile à l’effet météorologique qu’on imagine désormais facilement ne se révéla pas trop ardu à pondre. Malheureusement, suite au délire imaginatif dont je suis coutumier, je décidai d’agrémenter un chouïa le tableau hivernal quelque peu sommaire obtenu par une simple averse neigeuse. Bien fait pour moi ! Absolument pas équipé pour rouler sur cette surface, le dérapage incontrôlé était, bien entendu, inévitable…

Pour justifier l’incipit de ce billet, j’étais donc parti en quête de fontes exotiques pour pallier ma médiocrité en dessin. Quelques clics dans mon navigateur préféré et voilà-t-y-pas que je tombe sur ce site en anglais "The Scriptorium - Fontcraft.com" proposant une fonte à base de petits personnages fort sympathiques. Le site en question est tenu en fait par une équipe de Texans d'Austin. Je décidai derechef de les embrigader dans une petite animation que mon humeur aventureuse finit par complexifier au point de m’en faire perdre le sommeil, ce qui est un exploit pour qui me connaît bien. Arrivé au bout de mes misères, je vous propose (tout en haut) de suivre un lien vous amenant chez mon hébergeur, et ainsi vous rendre compte des détours et sinuosités de mes trajectoires expérimentales.

Une connexion ADSL robuste de bon débit est probablement nécessaire pour la visualiser correctement? Chez moi, elle tourne en ligne de manière acceptable.

Note complémentaire: hier, m'étant débarrassé presto de cette application (histoire de ronfler à nouveau comme un sonneur), j'en profite aujourd'hui, l'esprit moins "cafouilleux", pour préciser à d'éventuels visiteurs intéressés par le langage orienté objets qu'est Flash, qu'elle constitue de surcroit un travail sur les profondeurs de calques, la conception des travellings en boucles et le pilotage de secteurs d'un fichier son unique. Il manque par contre un écouteur de téléchargement qui éviterait de pénaliser les connexions lentes et limiterait les décalages son-image. En attendant, je propose une version beta au code allégé gommant les artéfacts. Le bouton "Play" permet l'attente de la mise en tampon du fichier son avant de démarrer le clip. La nuit m'a légué un eurêka matutinal. N'en viendrais-je pas à parler grec couramment au réveil ?

Un très bon site de téléchargements de fontes: Dafont.com

14 commentaires:

  1. Je me disais bien qu’avec toi ça ne pouvait pas rester aussi candide...

    Heureusement qu'il arrive le gentil Cavalier de l'Apocalypse pour dégommer la vilaine fillette au soulier pointu qui tourne sur la boule de neige ...
    Ou je n'ai pas bien compris l’histoire ?

    RépondreSupprimer
  2. Mlle Myo> mais non! c'est beaucoup plus puissant que cela. Une illustration fantasmagorique de haute volée du cycle perpétuel de la vie: le gentil petit cavalier fantôme finit par niquer "Apocalypso", à la fin, en revenant pépère faire renaître sous son nez interrogatif (un nez peut être interrogatif, si...)les personnages prisonniers des boules magiques. M'est avis que ça lui met un méchant coup au moral...

    RépondreSupprimer
  3. Ah oui, quand même !

    C'est du lourd cette affaire là. J'attendais plutôt du "Megadeath" pour l'arrivée de l'archer de l'Apocalypse, plutôt que cette vieillerie de notre jeunesse.

    RépondreSupprimer
  4. et moi, je croyais que le village allait s'enflammer...
    Noëlle

    RépondreSupprimer
  5. Je ne dirai que deux mots: Bra Vo !

    RépondreSupprimer
  6. Macheprot> "Megadeath"? Un groupe de baladins qui joue 5 décibels en dessous de MC5?

    Noëlle> une histoire de cheminée en insert posée par des particuliers, alors. Je ne maîtrise pas le feu de village en Flash. Quitte à forcer dans l'épouvante, j'aurais pu aussi remplacer les flocons par des têtes de mort, au milieu de l'animation...

    RépondreSupprimer
  7. PJB> Toi, tu n'es pas avare de mots aujourd'hui. Merci, même si tu as eu le vice d'écrire un commentaire pendant que je répondais aux précédents.

    RépondreSupprimer
  8. Vraiment bien fait votre clip en Flash.
    De qui est le morceau que vous proposez depuis quelques jours dans le coin audio? J'aime bien :)

    RépondreSupprimer
  9. anonyme> Merci.
    "700 houses" de Susan Tedeschi
    Album "Backe to the River".

    RépondreSupprimer
  10. Excellente animation. Et je m'y amuse beaucoup plus qu'à la lecture du texte auquel je ne comprends pratiquement rien, au point de me demander si c'est bien du français, tout au moins le français que je parle, moi !
    Merci et Joyeux Noël !
    Denis

    RépondreSupprimer
  11. Denis> j'ose espérer que tu évoques le jargon-sabir informatique et quelques néologismes principalement logés dans la seconde partie d'un billet écrit par un zombi programmeur atteint d'automatismes mentaux, bien proche de la confusion mentale.

    Merci et bonnes fêtes à toi aussi, ainsi qu'à toute ta famille. Où que tu sois, ne rentre pas au pays. A moins que tu adores le camping dans les aéroports ou les voitures de chemins de fer: la neige arrive presque à hauteur de la Mansarde (bon, j'ai quelques gènes méridionaux).

    RépondreSupprimer
  12. Oui, Pierre, c'est bien cette partie que j'évoquais, et je me suis dit en y repensant que j'aurais dû ponctuer mon texte d'un lol pour bien en indiquer le ton. Parce que, quoi qu'on en dise, le ton, c'est bon.

    Ne t'inquiète pas, je n'ai aucune intention de visiter la mère patrie alors qu'il fait nettement meilleur chez moi !
    Denis

    RépondreSupprimer
  13. D'accord avec Denis sur la partie réservée aux initiés du jargon de programmation. Mais tu sais bien qu'avec moi le moindre terme informatique me fait frémir comme la première rosière de presbytère à l'évocation d'un séide de Satan. Même si parfois Satan l'habite et que Samouï,sa chatte, ronronne sous ses caresses.

    RépondreSupprimer
  14. Denis> de quoi me rassurer, sans m'imposer un bémol.

    Macheprot> Oh my gode! vade retro et ante et retro et ante, Satanas !

    RépondreSupprimer

Commentaire de :