lundi 28 janvier 2008

Second baby-boom slow - PROCOL HARUM

Highslide JS


Procol Harum, groupe britannique formé en 1967, connait un succès fracassant l’année même avec son titre « A Whiter Shade of Pale », repris par Annie Lennox en 1995, dans l’album « Medusa ».


Je me souviens qu’en juin de cette année, une station radio grandes ondes, dans une version anticipatrice du fameux «STOP ou ENCORE», proposait à ses auditeurs de téléphoner pour demander la rediffusion d’un titre en cours "ad nauseum". Ce morceau avait explosé le record du moment avec plus de 25 redemandes. Je suis persuadé qu’une analyse fine des courbes démographiques françaises de l’époque pointerait une augmentation significative des naissances dans les années qui suivirent. Ce slow ravageur à la base d’une quantité d’idylles n’aboutira pas bien entendu systématiquement à l’acmé reproductrice.

Vous pouvez vous amuser à regarder sur le net les traductions sidérantes en français du morceau. Pour exemple, les premières lignes du premier couplet vont de : On a sauté au-delà de la lumière fandango / Renvoyé les plateaux de l'autre côté du plancher / J'avais comme un peu le mal de mer…
à : Nous sautillions sur un léger fandango / Faisions la roue sur le plancher / J'avais une sorte de mal de mer…
Quoiqu’il en soit : Et c'est plus tard / Quand le meunier nous conta sa légende / Que son visage au début juste fantomatique / Vira vers une tonalité de pâle des plus blanches.
Le groupe avait du consommer une redoutable mixture à base des principales spécialités psychédéliques de l’époque pour nous pondre ce texte baroque !

Le lien «YouTube» ci-dessous peut conserver l’effet pervers signalé plus-haut : prière d’écouter seul. L’onanisme est toléré. On remarquera au passage la qualité technique des retransmissions télévisées d'alors.
*

2 commentaires:

  1. riri, fifi, loulou29 janv. 2008 à 11:44:00

    Et à part ça, ils ont fait autre chose ?
    Vite la suite Onc' Pierrot !

    RépondreSupprimer
  2. Les neveux> le spécialiste vous répond illico presto : pour avoir eu entre les mains deux 33 tours du groupe aux sillons restés quasi intacts, je confesse qu'il faut s'en remettre à un best of du groupe pour retrouver quelques morceaux intéressants : "The Best Of Procol Harum - Golden Times"
    Comme quoi, mieux vaut monter en puissance que l'inverse pour durer dans ce métier.

    RépondreSupprimer

Commentaire de :