lundi 19 mars 2007

Si ça vous démange


Avant d’entreprendre la programmation d’un jeu d’échec mettant systématiquement au tapis les grands maîtres de la spécialité, j’ai décidé de m’exercer sur un jeu encore plus dur: le Morpion. L'apothéose du jeu de réflexion, celui auquel s'adonnaient jadis les cancres du fond de la classe près du radiateur pendant les cours barbants sur leurs cahiers à carreaux couverts de pâtés. La création d’une interface en Flash devait être à ma portée. Par contre, l’élaboration d’une routine dédiée à "l’adversaire machine" se révèla bien trop ardue pour l'ancien cancre adepte de ce sport cérébral placé au pinacle par les scientifiques de la planète. Allez hop! on part sur Internet. Un certain, Steffen Gerlach, teuton d’origine probablement au lu de son patronyme, avait pondu un programme suffisamment satisfaisant pour que je ne puisse pas tester le cas de figure où je battais la machine. Le truc idéal à inclure dans mon programme Flash en pénitence dans le dossier des bannis et des essais frustrants.

Testez ce jeu et surtout indiquez moi la technique qui permet de gagner à tous les coups. Moi, j'ai renoncé à la découvrir. J'aurais pu introduire un mode triche, mais mon esprit vertueux s'est opposé à cet ignoble procédé. On ne peut tout de même pas faire demi-tour de manière aussi désinvolte et inconséquente à des décennies de marche rectiligne et forcée sur le droit chemin de l'intégrité!
Vous pouvez télécharger le jeu original en version exécutable de la personne citée plus-haut à laquelle j'adresse mes vifs remerciements http://www.steffengerlach.de
*

11 commentaires:

  1. Quand je pense que c'est le contribuable qui paye mon accès Internet, j'ai honte pour la France Monsieur !
    Je ne vous salue pas.

    RépondreSupprimer
  2. bon citoyen Lefuneste> je ne sais par quel tour de passe-passe ce courrier des lecteurs de L'EST REPUBLICAIN est parvenu sur mon blog? Le contribuable vous aurait-il fourni une connexion bas de gamme? Je fais diligence pour acheminer vos doléances dont les motifs me restent obscures au dit quotidien qui l'insérera entre ses colonnes où bon lui semble.
    - Achille Talon -

    RépondreSupprimer
  3. Non Monsieur ! Le contribuable ne m'a pas fourni une connexion bas de gamme. C'est tout le contraire, et je déplore de l'utiliser pour me livrer à des jeux stupides qui ne font pas honneur au bon goût français. D'ailleurs que peut-on attendre d'autre de la part d'un amateur de ces musiques de dégénérés apatrides. Nous savons qui vous êtes,Monsieur, et vos accointances coupables avec un groupe terroriste au nom de produit chimique...
    Tout se paiera en tant voulu...

    RépondreSupprimer
  4. Monsieur du corbeau> mes plus plates excuses. Trop tard sans doute. La gazette locale, à cette heure, doit s'être inséré votre commentaire par mégarde. Je comprends enfin votre légitime courroux. Vous vous êtes probablement égaré dans les méandres du site adjoint à ce blog. L'initiation aux musiques répétitives décadentes outremanchiennes proposée par un clip vidéo du groupe méphitique au nom d'alccol frelaté est en effet un redouutable baptème du feu. J'ai pourtant assorti l'exploration de ce secteur de mises en gardes particulièrment dissuasives. Malheureusement, je constate que le mal est fait. Le ver est dans le fruit. Ainsi même, aux dernières nouvelles, le guitariste de la bande des quatre aurait infiltré le milieu de l'éducation nationale à un niveau élevé. Voilà à qui sont confiés nos enfants ! Quant aux siens, un certain Peb pour ne pas le nommer, aurait une vive tendance à fustiger les prélats d'une noble institution religieuse! Quand les parents boivent, les enfants trinquent. Merci, Monsieur,de tenir avec vigueur le gouvernail du navire des vraies valeurs. Rendez-vous au monument aux morts avec nos oriflammes claquant au vent du conservatisme glorieux.

    RépondreSupprimer
  5. Un bon français21 mars 2007 à 15:26:00

    Et vous croyez vous en sortir comme ça ?

    RépondreSupprimer
  6. c'est vrai qu'il est redoutable. Après de nombreuses tentatives (plusieurs bières et un bon paquet de pistaches), je viens de parvenir à aligner 5 cases. Mais là, grosse déception : rien ne se passe, la partie est bloquée. Un petit bug ?

    RépondreSupprimer
  7. proc> je flairais le coup en écrivant l'épilogue de mon billet! Pris par d'autres taches, j'avais testé fissa mon programme en tiraillant sur les carrés en tous sens comme John Wayne dans Fort Alamo. J'avais aligné 5 croix de renégats et le prog avait planté. J'imaginais un conflit de fonctions génèré par mes rafales de pivert. Je vais chercher le moucheron collé sur une lampe de ma carte mère responsable de ce blocage effectivement frustrant, même si le restant des pistaches a du te consoler! Je pense à une "[" à la place d'une "(" dans une des lignes de fin de jeu avec victoire "hombre". Le chiant de l'histoire c'est qu'il va falloir suer pour plomber 5 nouveaux desperados en ligne.

    RépondreSupprimer
  8. Le bug est théoriquement fixé. On dira avec précaution que c'est la version 1.1 définitive...
    Si j'ai le temps, j'ajouterai éventuellement une fonction replay. Son intérêt est limité car la routine machine a des débuts de parties aléatoires sur le premier coup. Pas question de rejouer systématiquement la même suite gagnante. NB: j'ai ajouté des sons différents en fin de partie selon le résultat. Indiquez moi si ça tourne correctement : pas testé plusieurs parties gagnantes d'affilée. Notre Steffen est peut-être un mouvais perdant?

    RépondreSupprimer
  9. n'empêche, l'algo est RE-DOU-TABLE !

    RépondreSupprimer
  10. Bon, maintenant, j'ai ajouté un envoi du score pour authentifier les performances. Procastin et Nuria qui ont parfaitement décrit le bug lamentable en cas de victoire sont déjà dans le "hall of fame" avec au moins une victoire pour Proc et deux pour Nuria. Je vais tenter d'aligner mon deuxième 5. Si je n'y arrive pas, je trafiquerai mon envoi car je connais le petit algo antitriche!

    RépondreSupprimer

Commentaire de :